Créons ensemble

28 Février 2019

Le jeudi 17 janvier, j’ai encadré le groupe de 7 jeunes de l’atelier jeu de société dont la référente est Emilie.
Avant chaque atelier Emilie se rend à la ludothèque pour choisir des nouveaux jeux de société afin d’en faire découvrir le plus possible aux enfants.
Pour cette fois ci, nous avons créé un jeu nous-même.
Nous avons repris les personnages du jeu du « Loup Garou » et à chaque fois que les jeunes gagnaient une épreuve ils avaient le droit de choisir le personnage souhaité.
Par exemple, Medhi a réussi à créer une chanson comprenant les mots « Loup Garou » et il a eu l’occasion de choisir le monstre en question afin de créer sa carte en associant les caractéristiques du personnage choisi à sa propre photo.
Ou alors, Sirine a réussi une épreuve dans un autre jeu et a eu accès au personnage « cupidon ».
Les épreuves étaient variées, il y avait des épreuves sportives, de la compétition, des épreuves intellectuelles (des devinettes), …
Je pense qu’avoir accès à ce type d’atelier est une opportunité pour le jeune.
Jouer développe les fonctions mentales, c’est-à-dire que cela favorise le développement de la créativité du jeune, sa curiosité et sa mémoire.
Le jeu développe également le quotient relationnel ; jouer à plusieurs développe la sociabilité, aller à la rencontre des autres, le respect et l’ouverture d’esprit. 
Mais aussi l’imagination ; les jeux modernes proposent des thèmes culturels comme par exemple le moyen-âge ou l’antiquité.
Pour que les jeunes s’investissent dans les jeux de société, on tourne aussi autour de la science-fiction, des films cultes … L’enfant se projette dans un univers et s’investit grâce à son imagination.
D’autre part, on y retrouve également l’esprit de compétition ; les enfants jouent pour s’amuser mais aussi pour gagner, en cas de victoire, il y a un dépassement de soi et une valorisation personnelle.
Et le meilleur pour la fin, l’épanouissement de l’enfant est très important. Le jeu de société permet de quitter ses soucis, son quotidien de manière momentanée afin de plonger dans une action à plusieurs ce qui détend et rend heureux.
En espérant que les jeunes de l’atelier jeu de société sont conscients de la chance qu’ils ont, je vous souhaite bon épanouissement au sein du groupe et en compagnie d’Emilie durant les prochains ateliers.

 

Beyza

actualités

Ma fille est rentrée depuis peu en première primaire. Avec ce grand changement, une nouvelle organisation a du se mettre en place. De nouvelles choses apparaissent ; journal de classe, devoirs, etc … J’espère, par cet article, pouvoir vous offrir des trucs et astuces vous rendant plus à l’aise avec...

Je voulais vous parler des avantages des réseaux mais également vous informer de la dangerosité de cette nouvelle passion qu’on a pour les écrans. L’important c’est de savoir comment il faut utiliser internet et les réseaux sociaux. Les avantages sont que l’on peut faire des recherches, s’informer...

Bonjour, je m’appelle Adil de choc et de charme, j’ai 19 ans. Je suis étudiant en dernière année à la Sainte- Famille d’Helmet en agent d’éducation. Vous avez déjà eu l’occasion de me voir sur scène, mais ça c’est une autre histoire. La place des projets humanitaires dans ma vie ? Ils ont une place...

Durant le mois novembre, l’équipe éducative du groupe des grands a souhaité adapter un grand classique des jeux de sociétés. Souvent les jeunes, les familles, proches et autres nous interrogent sur notre imagination. Elle provient des affinités des éducateurs selon les domaines. Certains seront...

Dans un article précédent, je vous ai fait part de mon intérêt pour la problématique du harcèlement scolaire. Comment prévenir ce phénomène de société ? Comment sensibiliser les jeunes aux effets du harcèlement ? Cette semaine, je me suis rendu au centre culturel Pôle Nord. Une pièce de théâtre,...

Pour ce mois de novembre, j’ai choisi d’aborder la thématique des règles et des limites si importantes pour nos enfants. Pour introduire ma réflexion, je souhaite reprendre une partie de l’article « Les limites aident à grandir » paru sur le site Yapaka.be. « Dès sa naissance, l’enfant a besoin d’...