actualités

Alpha est souvent présent à l’école des devoirs le mercredi en remédiation et le jeudi et le vendredi de 17h à 18h, au 3ème groupe (enseignement secondaire). Au niveau scolaire, parti sur un mauvais pied, Alpha se montre très motivé, et intéressé à apprendre de nouvelles choses afin d’améliorer son...

Avez-vous déjà visitez Liège ? Nous nous sommes rendus avec le groupe des juniors et le groupe des castors pendant les vacances de Pâques dans la ville de Liège. 1) Plusieurs choses peuvent être mise en avant ! Pour commencer, l’archéo-forum. La cathédrale Notre-Dame et Saint-Lambert était située à...

Chers Lecteurs et Chères Lectrices, Avez-vous déjà entendu parler de la phobie scolaire ? Nous entendons souvent parler dans les médias que certains enfants et adolescents sont touchés par l’absentéisme, le décrochage scolaire, les troubles d’apprentissages et tant d’autres difficultés. Pour ceux...

Pour cet article, j’ai décidé de vous parler d’une de nos journées durant notre semaine à Pâques. Pourquoi Pâques ? Car tout d’abord c’était pour moi une semaine inoubliable malgré le peu de jeunes que nous avons eu (10 en raison du protocole « Covid »). Nous avons pu créer plus de liens et...

Bonjour à tous, dans le cadre de la permanence psychosociale, je rencontre plusieurs étudiants qui font des études supérieures et qui ont du mal à tenir bon dans ce contexte particulier de la crise sanitaire actuelle. En effet, comme on peut le voir dans les résultats d’une enquête menée par des...

A travers cet article, j’aimerais mettre en avant une activité que nous avons réalisée, Tiffany et moi-même avec le groupe des castors mercredi ainsi que le parc dans lequel nous nous sommes rendus. Nous avons fait un jeu de piste dans le bois de la Cambre. Pour commencer, nous avons divisé les...

Vision du futur

31 Décembre 2019

  Savoir où aller…

Il nous est arrivé à tous de se demander un jour où l’on désire aller…qui désire-t-on être ? L’adolescence est une phase plus ou moins longue de recherche de soi, de recherche sur l’autre…de recherche de sa place dans la société. C’est un voyage forcé de l’enfance vers l’âge adulte avec un navire incertain, sans toujours avoir un capitaine à bord.
Certains, après parfois un très long voyage, s’écrient enfin « terre en vue… ». Les découvreurs de tout temps ont complété les cartes, détaillé les archipels rencontrés et dessiné les continents nouvellement découverts.
Il me paraît donc important de souligner ce mois-ci, le parcours d’un jeune qui a découvert sa propre voie afin qu’il puisse guider nos nombreux adolescents en recherche de soi-même.

Youssef, tu as 16 ans maintenant. Grand, fort, calme et travailleur, tu es sérieux et motivé…quel est ton élixir, ta potion magique ? Quelle carte t’a montré le chemin de la maturité?
Richard : Pourrais-tu nous raconter ton histoire, ton vécu de ces dernières années, toi qui est maintenant en 4e année du secondaire général et qui a pris les devants en demandant toi-même un soutien scolaire dans notre association?
Youssef : J’étais à l’école des devoirs d’Inser’Action depuis le début les primaires jusqu’au début de mes secondaires. Comme j’habitais loin, je suis parti. Je me débrouillais encore assez bien parce que je réussi à travailler seul. Maintenant j’habite encore plus loin mais j’ai décidé de revenir m’inscrire par peur de l’échec.

Richard : Qu’est-ce qui pour toi a été le déclic pour te faire réagir? Qu’il fallait, pour arriver à destination, se retrousser les manches et devenir acteur de sa vie en travaillant le nécessaire?
Youssef : Quand j’ai quitté l’école des devoirs, j’étais en 1ere secondaire et je passais mon année d’office. Je n’ai pas travaillé cette année-là et en 2e année j’ai dû travailler beaucoup plus pour rattraper le retard. J’ai quand-même doublé pour 1 ou 2% en dessous de la moyenne…mais ça m’a fait du bien. J’ai fait de nouvelles connaissances et puis ça m’a servi de leçon. Je me suis dit que je ne doublerais plus…

Richa : Quel conseil pourrais-tu donner à tes compagnons d’étude?
Youssef : On ne peut pas inculquer un déclic…c’est en redoublant qu’on a un déclic, ou pas. Un an de retard ça va mais j’ai pas envie de reperdre une année…ce sera peut-être pareil pour eux. Moi, je ne me laisserai plus redoubler en tout cas.
Même quand je suis fatigué, je me dis que si j’arrête je ne ferais rien de ma vie. Si je finis mes études, j’aurai un bon boulot et je serai bien payé…c’est aussi pour pouvoir aider mes parents comme eux m’ont aidé.
Si j’arrête l’école…je ferais quoi quand je serai adulte ? C’est quand on devient grand qu’on a des regrets…et on fera quoi quand les parents ne seront plus là pour aider ?

Richard : Quel a été le rôle de tes parents et si tu pouvais donner un conseil à tous ces guides que sont les parents, que leur dirais-tu?
Youssef : Mon père m’a soutenu, il savait que c’était dur de réussir. Mes parents n’ont jamais eu ce stress tout comme ceux qui n’ont pas été à l’école longtemps. Pour eux, c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Ils voulaient que je continue, que j’aie la chance qu’ils n’ont pas eu.

J’ai une belle vie au final…y a des hauts et des bas. Moi aussi j’ai fait beaucoup de conneries quand j’étais petit.
Petit, on réfléchit pas…quand je m’en rappelle maintenant, je rigole. Je voyais la délinquance autour de moi et quand elle m’a trouvé, j’ai su dire non. La bonne question qu’il faut se poser ; « C’est quoi les conséquences de mes actes ? Où ça va me mener ?».
Je vois parfois des plus jeunes que moi faire des bêtises…mais si tu te fais prendre, ça reste à vie.

Richard : Encore un grand merci pour ces confidences qui je l’espère, serviront à tous ceux qui comme toi il y a peu, étaient perdus en pleine tempête.

 

Richard