Un camp en mode survie

31 Mai 2018

A Inser’Action, nous aimons faire voyager les enfants, les autonomiser et faire travailler leur imagination…mais on gère aussi les imprévus.
Notre thème cette année, comme vous avez sûrement déjà pu le voir, était « Les explorateurs ». Autour de ce thème, nous avons préparé nombre d’activités participatives. Nous leur avons appris un nombre de choses importantes, anecdotes utiles, nous avons également travaillé leur géographie, leurs capacités en orientation mais aussi de manière plus générale la flexibilité, l’endurance, et la réflexion à des problématiques diverses.
Pour illustrer ce qui semble très théorique, je prendrai quelques exemples d’activités, de jeux ainsi que quelques situations délicates.

Lors de notre grand jeu de nuit, ils ont pu parcourir la forêt, les sables et la jungle. Ils ont notamment pu apprendre d’un professeur de survie comment bien réagir face à un serpent venimeux, une araignée mortelle dont la toile empoisonnée ne peut être frôlée ou même comment se débarrasser d’un scorpion hargneux. Ils ont été largués au milieu du désert et ont dû choisir quel objet emmener avec eux en voyage…ce dernier avait-il la capacité de les sauver ? (A choisir, prendriez-vous plutôt des chaussures, une gourde ou une couverture…attention aux idées reçues).
Je vous invite, afin d’en savoir plus, à lire l’article de ma collègue Emilie qui vous en dira plus sur ce moment inoubliable.

Un grand jeu organisé le mercredi les a mis dans la peau d’Indiens d’Amazonie (Les Shuars, tribu perdue au fin-fond de la jungle la plus épaisse au monde), d’Explorateurs tentant de survivre dans un monde hostile avec des jaguars à l’affut d’une proie facile à se mettre sous la dent. Au milieu de cela, des Esprits de la forêt allant inspecter en toute impunité le campement adverse, eux-mêmes chassés par des Shamans à l’affût (sorte de Sorciers guérisseurs).
Très dynamiques, les enfants s’en sont donnés à cœur-joie afin d’explorer notre terrain de jeux parsemé d’embûches.

A côté de toutes ces activités bien ficelées, les aléas du direct diraient nos journalistes en herbe…Comment gérer ceux qui n’avaient malheureusement pas de chaussures de marche lorsque la pluie battante nous embourbe dans les sables devenus mouvants ? Comment éclairer et réchauffer nos jeunes lorsque l’autocar coule au fond d’océans imaginaires ?
La gestion de crises, nous connaissons…Hop-Hop-Hop, vite une petite marche finale en forêt afin de récolter du bois sec, un morceau de bougie et nous voilà en train de lutter dans la tourmente pour allumer un feu sacré avant la tombée de la nuit. Comme toujours dans les sourires et la bonne humeur, les enfants ont pu voir que la vie est aussi faite de petites improvisations et qu’il est important de pouvoir s’adapter dans n’importe quelle situation.

Encore un grand bravo à tous ces aventuriers miniature et surtout, merci pour votre énergie débordante les enfants !  Vivement le camp 2019…

 

Richard

actualités

Bonjour à tous, Aujourd’hui j’ai décidé de parler de l’atelier informatique dont je suis responsable. L’atelier informatique comme son nom l’indique est un atelier où nous apprenons l’utilisation des ordinateurs, la recherche d’informations mais aussi où nous créons des choses. Cette année, je suis...

J’ai souhaité mettre à l’honneur un jeune avec lequel j’ai eu une conversation sur la covid. Cette situation vécue, raconté n’est pas un cas isolé. En effet, comme vous le savez la covid refait surface et avec lui de nouvelles contraintes et règles sont imposées dans nos ménages et nos quotidiens...

Aujourd’hui, je rencontre Nisrine pour une interview. En effet cela faisait longtemps et je voulais prendre de ses nouvelles et avoir une discussion avec elle en tant que jeune du quartier. Nisrine voulait faire de la prévention concernant les réseaux sociaux et plus particulièrement Tik Tok...

Comme vous le savez, le dimanche 20 septembre se déroulait la journée sans voiture. Nous nous sommes donc dit avec Ali qu’il serait très intéressant d’organiser une journée vélo avec les jeunes d’Inser’Action. Ali et moi-même, grands cyclistes (ou pas), avons organisé une journée d’activité vélo...

À travers le travail de rue, nous avons rencontré un ancien jeune d’Inser’Action. J’ai souhaité le mettre à l’honneur ce mois-ci. - Je m’appelle Ayoub SAJID et j’ai 23 ans. Débuter comme ça, c’est un peu bizarre puisque je n’ai pas l’habitude de raconter quelque chose sur moi et sur mon parcours...

Tout d’abord bonjour à tous et j’espère que vous avez passé de bonnes vacances durant cette période particulière. J’ai choisi de vous parler des 2 semaines de folie que j’ai passées avec les castors durant les vacances d’été durant le mois d’août. Nous étions assez motivés avec une équipe très...