Sensations et émotions

31 Octobre 2019

Bonjour à toutes et à tous, chers lecteurs de ce journal,
Grâce à Inser’action, j’ai eu la possibilité de suivre une formation sur les sensations, les émotions et les besoins. J’ai donc décidé de vous en parler...

Les animateurs présents nous ont fait découvrir un jeu qu’ils ont créé et qui se compose de 3 types de cartes, les sensations, les émotions et les besoins. Ces dernières sont très intéressantes car pour chaque carte il y a une phrase et un dessin. La phrase dit ce que le dessin représente.
Dans les cartes sensations nous allons retrouver ce qu’il est possible de ressentir au niveau corporel. Je m’explique, quand vous faites du sport, vous avez chaud ? Vous avez une tension dans la jambe ? Le cœur qui s’emballe ? C’est ce qu’on peut appeler des sensations. Autre exemple, vous apprenez une bonne nouvelle, vous sentez que votre corps bouillonne ? Que vous tremblez ? Que vous avez des papillons dans le ventre ? Ce sont aussi des sensations !
Pour les cartes émotions, nous allons retrouver plutôt ce qui est de la joie, de la tristesse, de la colère, ..
Pour les cartes concernant les besoins, comme vous l’aurez deviné, c’est ce qui concerne les besoins. « J’ai besoin d’espace, de lâcher prise, de repos, .. »

Souvent, ce jeu est utilisé pour faire la météo de soi. En début d’animation, il est possible de placer ses cartes sur une table, chaque enfant peut alors aller en chercher une de chaque sorte. Une fois ce mouvement fait, l’enfant peut exprimer aux autres ou non ce qu’il y a dessus. Il est aussi possible de placer une urne pour que les enfants les mettent dedans. Les éducateurs peuvent donc avoir une idée plus claire de l’état d’esprit, des besoins et de ce que ressentent les enfants et les jeunes.
Il est possible de faire des jeux en demandant, quelles émotions as-tu, à quelle sensation la lies tu et quels besoins as-tu. Dans un autre sens, on peut choisir un besoin et demander de le lier à une sensation et une émotion. Un autre jeu serait de choisir des cartes, celles dont ils ont envie et de créer une histoire. « J’ai besoin de sport », « Je ressens comme des papillons dans mon ventre », « Je suis heureux. » L’histoire pourrait être un enfant qui participe à une compétition de son sport préféré, qui est heureux d’être présent et il ressent des papillons dans son ventre car l’adrénaline est venue faire son effet. Ces cartes peuvent aider à développer l’imagination de chacun. Le jeu pourrait être de créer la plus longue histoire, la plus courte, la créer le plus rapidement possible, avec 3 cartes, avec 6 cartes, etc.

Ce que je trouve positif avec ces jeux de cartes, c’est qu’il y a une panoplie de sensations, d’émotions et de besoins. Il arrive bien souvent que les enfants et même les grands, ne sachent pas mettre de mots exactes sur ce qu’ils ressentent. Ce serait un bon moyen de découvrir du vocabulaire pour savoir au mieux s’exprimer sur soi-même.

Roxan

actualités

Le camp des grands entame son troisième jour. L'ambiance est bonne et tous nos jeunes sont motivés. Au programme: énigmes, défis, jeux de nuits, mais surtout amusement...

Bonjour à tous, Le camp des grands a débuté depuis quelques heures. Ils sont bien arrivés et tous mettent la main à la pâte pour installer les tentes. Au programme, et ce jusque dimanche 05, des jeux dans les bois, des énigmes, des constructions, des enquêtes,... Nous posterons régulièrement des...

Difficile parfois de mettre des mots sur un ressenti...de comprendre les forces qui nous habitent. Difficile de décrire la souffrance lorsqu’elle n’a pas de visage. Difficile de raconter ce que nous avons vécu lorsque nous n’avons vécu qu’à moitié et dans quelques dizaines de mètres carrés...

Chers parents, chers jeunes, Malgré ces temps difficiles, Inser'action garde le souci de mener à bien sa mission. En respectant, les recommandations gouvernementales, nous continuons à travailler de manière adaptée, c'est à dire en respectant la distanciation sociale. Nous travaillerons...

Le samedi 11 janvier 2020, nous nous sommes rendu à la salle de la rue de l’union pour initier les enfants au théâtre avec Nicolas, un animateur avec lequel nous avons déjà collaboré dans différents projets, qui s’occupe tous les jeudis avec Ali de l’atelier théâtre avec les jeunes qui y sont...

Le samedi 18, nous avons assisté à l’exposition qui s’appelle la « cité des enfants » avec les castors. Nous avons découvert l’architecture belge et l’urbanisme sous différentes formes ludiques. Nous avons fait la connaissance de Marcel et Jeanne qui sont frères et sœurs. Ils avaient 8 et 10 ans en...