Quelle est ta ville de demain ?

29 Février 2020

Le samedi 18, nous avons assisté à l’exposition qui s’appelle la « cité des enfants » avec les castors.
Nous avons découvert l’architecture belge et l’urbanisme sous différentes formes ludiques.
Nous avons fait la connaissance de Marcel et Jeanne qui sont frères et sœurs. Ils avaient 8 et 10 ans en 1910. Et nous avons parcouru Bruxelles en noir et blanc grâce à un petit film qu’ils avaient tourné à cette époque.
Nous avons fait la découverte d’une maquette géante de la maison de Marcel et Jeanne et cette dernière s’illuminait lorsqu’on arrivait à trouver le vocabulaire des différents éléments comme l’œil de bœuf qui est la petite lucarne dont la fenêtre est ovale, la console qui est souvent en forme de spirale, en angle sur un mur et destinée à servir de support ou encore le fronton qui est le couronnement d’une façade, d’une porte ou d’une fenêtre, généralement de forme triangulaire entouré d’un cadre mouluré. Tessnim était très enthousiaste d’apprendre les noms des différents éléments figurant sur les maisons.
Ensuite, nous avons parcouru les dessins de Luc Schuiten (1944), qui a imaginé une rue représentative d’une ville d’Europe occidentale et il a projeté une hypothèse d’évolution jusqu’en 2150 en illustrant le même coin de rue tous les 50 ans. Hamza disait que c’est bien qu’on a accès l’eau directement à la maison et qu’on n’est plus obligé d’aller la chercher dans les fontaines.
Tous les enfants étaient déçus qu’il y ait de moins en moins d’arbres dans les rues et que ceux-ci sont remplacés par des places de parkings. Ils préfèrent des immeubles qui prennent moins de place pour plus de personnes comparés à des maisons dont la capacité d’habitation est beaucoup plus restreinte. 
Nous avons également remarqué qu’il y a beaucoup moins de cinéma par rapport à avant ? A votre avis quel en serait la cause ?
1. Car, il n’y a plus de places ?
2. Car, il y a moins de film ?
3. Car, on a la télévision à la maison ?

Beyza

 

Réponse 3

actualités

Le camp des grands entame son troisième jour. L'ambiance est bonne et tous nos jeunes sont motivés. Au programme: énigmes, défis, jeux de nuits, mais surtout amusement...

Bonjour à tous, Le camp des grands a débuté depuis quelques heures. Ils sont bien arrivés et tous mettent la main à la pâte pour installer les tentes. Au programme, et ce jusque dimanche 05, des jeux dans les bois, des énigmes, des constructions, des enquêtes,... Nous posterons régulièrement des...

Difficile parfois de mettre des mots sur un ressenti...de comprendre les forces qui nous habitent. Difficile de décrire la souffrance lorsqu’elle n’a pas de visage. Difficile de raconter ce que nous avons vécu lorsque nous n’avons vécu qu’à moitié et dans quelques dizaines de mètres carrés...

Ce mois-ci, j’ai décidé d’interviewer un des jeunes qui fait partie du groupe des grands de l’atelier. Sachant que nous nous trouvons dans une situation particulière, je voulais savoir comment se déroule le quotidien de certains de nos jeunes en période de confinement. Makram est né et a grandi en...

Chers parents, chers jeunes, Malgré ces temps difficiles, Inser'action garde le souci de mener à bien sa mission. En respectant, les recommandations gouvernementales, nous continuons à travailler de manière adaptée, c'est à dire en respectant la distanciation sociale. Nous travaillerons...

Le samedi 11 janvier 2020, nous nous sommes rendu à la salle de la rue de l’union pour initier les enfants au théâtre avec Nicolas, un animateur avec lequel nous avons déjà collaboré dans différents projets, qui s’occupe tous les jeudis avec Ali de l’atelier théâtre avec les jeunes qui y sont...