Les grands divergents

31 Janvier 2022

Aujourd’hui, nous allons parler de notre jeu de nuit, qui fut un grand succès.

Le 20 décembre, nous sommes allés au lac des Enfants Noyés afin d’organiser un jeu de nuit. Nous nous sommes rendus sur place en 2 groupes. Un groupe dans le luxe, donc en camionnette et un groupe dans la pauvreté, avec les transports en commun (petite blague pourrie).

Arrivés sur place, nous avons donné des consignes claires aux jeunes et nous avons fait un briefing avec eux afin d’expliquer en quoi consistait un jeu de nuit et ses objectifs.

Ensuite, nous nous sommes retrouvés à l’endroit où le jeu allait se dérouler et beaucoup de consignes et règles ont été données aux jeunes pour le bon déroulement de l’activité.

Nous avons créé un jeu en lien avec des sujets qui portaient surtout sur le centre d’intérêts des jeunes d’aujourd’hui. Nous avons mélangé le thème du film « divergente » ainsi que le jeu mobile « clash of clan ».

Les équipes étaient divisées en 4 familles dont les érudits, les audacieux, les sincères et les altruistes (divergentes). Chaque famille avait ses propres qualités constituées grâce aux jeunes et aux éducateurs.

Pour commencer, chaque équipe avait 1 ouvrier et 3 pièces d’or.

Le but du jeu était de récolter des pièces chez le mineur (clash of clan) avec les ouvriers dont chaque équipe disposait. Les pièces d’or servaient à acheter des personnages comme un ouvrier dont le rôle était de récolter des pièces d’or, un guerrierdont le rôle consistait à éliminer les ouvriers et à protéger son propre ouvrier et un magicien qui tuait les guerriers.

En sachant que chaque personnage avait un prix. L’ouvrier coûtait 2 pièces, le guerrier 5 pièces et le magicien 10 pièces, ce qui obligeait les équipes à réfléchir.

Le jeu était basé à 200% sur la stratégie des jeunes et l’ajout des variantes était un vrai casse-tête chinois pour eux.

Tout d’abord, les équipes partaient sur le fait d’acheter des guerriers et des magiciens sans savoir qu’au début du jeu, la consigne était claire : « l’équipe ayant le plus d’or gagne la partie ».

Là, quand la 1ère partie s’est arrêtée, les équipes ont constaté que le fait d’avoir plusieurs guerriers et magiciens était important, mais qu’il ne fallait pas négliger les ouvriers.

Pour la 2ème partie, les choses ont changé et toutes les stratégies tournaient autour des ouvriers et des guerriers afin de protéger les ouvriers. Nous avons constaté également qu’il y a eu des alliances entre les équipes.

Une chose importante était aussi le fait que la récolte d’or n’était pas si facile que ça et qu’ils allaient passer plusieurs épreuves chez Ali.

À la fin du jeu, nous avons eu un retour des jeunes et des éducateurs comme quoi le jeu était vraiment intéressant et surtout très stratégique.

Nous avons terminé la soirée par une petite course d’orientation qui avait pour but de diviser le groupe en deux et de retrouver le chemin de la camionnette dans le noir et dans la forêt. Sur ce fait, c’était un peu plus difficile pour une équipe qui avait un trajet beaucoup plus difficile.

Nous avons pu remarquer que certains n’étaient toujours pas à l’aise avec le noir et que nous devions plus travailler sur ce sujet.

Voici quelques retours des jeunes ayant participé au jeu de nuit :

Sebbahi Oumayma : personnellement, j’ai vraiment aimé ce jeu car c’était un tout nouveau jeu basé sur une chouette thématique qu’on n’a pas l’habitude de faire et c’est un jeu qui demande beaucoup de stratégie. Tout le monde était motivé et participait au jeu et on s’est bien entendu, il n’y a eu aucun conflit.

Le fait qu’il ne pleuvait pas a été également un avantage car dans le passé nous avions eu souvent de la pluie et ce n’est pas pratique. Conclusion ? À refaire.

Msaouri Lina : J’ai beaucoup aimé le jeu de nuit car chaque équipe était motivée et avait une stratégie différente. Cela nous permet de réfléchir à ce que l’autre équipe complote comme stratégie.

Il y avait une ambiance géniale et personne n’était mis de côté ou quoi que ce soit.

Athganinti Sarah : J’ai beaucoup aimé le jeu de nuit et surtout l’organisation du jeu et la participation de tout le monde y compris des éducateurs. L’ambiance était très chouette et on s’amusait bien en étant soudés les uns et les autres.

Ce jeu nous laissera de beaux souvenirs et j’espère pouvoir refaire des jeux de nuit semblables à l’avenir.

Tout ça pour vous dire que nous avons passé un très bon jeu de nuit et on se dit à samedi 18 décembre pour un nouveau jeu de nuit en compagnie des castors et des grands.

Fehmi
Educateur

actualités

Depuis plus de deux ans maintenant, nous tentons de faire face à cette épidémie portant le nom de Covid-19. Par conséquent, nombre de nos activités ont dû être suspendues suite à cela. Notamment, nos différentes Académies de saisons. Mais qu’est-ce cela peut-il bien vouloir dire ? Dans le même...

Cher(s) lecteur(s), chère(s) lectrice(s), L’année dernière nous avons créé un projet sur l’orientation scolaire des élèves en deuxième secondaire. À côté de cela, nous nous sommes également procuré des outils spécifiques à l’orientation des jeunes qui vont poursuivre leurs études dans l’...

Lors d’un de nos nombreux mercredis après-midi, où le soleil semblait jouer à cache-cache malgré les 20 degrés en prévision, nous nous sommes rendus au musée des enfants à Ixelles. Ce lieu, que certains de nos jeunes avaient déjà visité, semblait être idéal pour notre groupe des castors du mercredi...

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère pour le calendrier de nos étudiants. L’année 2021-2022 se terminera comme d’habitude. Par contre, à partir de la rentrée du mois de septembre, de grands changements dans le calendrier scolaire vont s'opérer. Il est important de le savoir afin de pouvoir s’y...

« Je m'appelle Khadija, je suis d’origine marocaine, j'ai 40 ans et je suis maman de deux adolescents. J’habite dans le quartier Saint-Josse et je travaille depuis peu sous contrat à durée indéterminée (CDI). Un statut qui vous parait normal comme tant d’autres, et pourtant un confort devenu...

Bonjour tout le monde ! Nous nous retrouvons ce mois-ci avec un sujet qui porte de l’importance. Je suis persuadée que ce sujet vous intéressera fortement. Voici la star du mois de février : “Comment réagir face au bulletin de son enfant ?”. Avez-vous consacré du temps à réfléchir à ce sujet ?...