La relève est assurée…

30 Avril 2021

Saviez-vous qu’Inser’Action propose aux jeunes intéressés de participer à une formation d’aide-animateur en plaine de vacances ?

Cette formation a pour objectif de former des aides-animateurs qualifiés, responsables et capables d’aider les animateurs à prendre en charge un groupe d’enfants (et/ou de jeunes) et à les animer en fonction de leur âge, de leur contexte socioculturel, …

Ce type de formation que nous proposons aux jeunes constitue une véritable opportunité pour eux de vivre une expérience enrichissante ! De nouvelles compétences, de nouveaux savoirs pourront ainsi orner leurs curriculums vitae et constituer un beau petit bagage pour entrer dans la vie active.

Plusieurs jeunes qui fréquentent notre service ont accepté de rejoindre l’aventure et nous ont déposé leurs candidatures. Après un premier entretien, nous leur avons demandé de réaliser une lettre de motivation et un curriculum vitae pour appuyer leur candidature.

Cette façon de faire permettra à nos jeunes de s’habituer aux démarches qu’ils seront amenés à effectuer à l’avenir pour obtenir un JOB.

Je tiens à féliciter personnellement les jeunes qui se sont démenés pour me transmettre leurs lettres de motivations. Elles étaient toutes superbes ! D’ailleurs, j’aimerai partager avec vous le témoignage d’une potentielle future aide-animatrice !

Peux-tu te présenter et nous en dire un peu plus sur ton parcours chez nous ?

Bonjour je m’appelle Zébiri Hajar. J’ai 17 ans. Je suis inscrite à Inser’action depuis toute petite. J’avais 6 ans quand je suis arrivée à Inser’action. Donc, si mes calculs sont bons ça fait à peu près 11 ans que je suis inscrite aux activités ! 11 ans de PUR BONHEUR. Ces années m’ont permis d’enrichir mon bagage et mon expérience.  C’est grâce à Inser’Action que j’ai appris à nager, à me construire et à croire en moi ! Je ne vous remercierai jamais assez pour tout ça….

D’où te vient cette passion d’animer et de « partager » ?

Cette passion m’a été transmise par les éducateurs parce que depuis toute petite je suis en contact avec eux.  Ils m’ont permis d’apprendre et de développer ma créativité en termes de jeu et d’animation. Ils m’ont donné « confiance » mais aussi des outils.

Pourquoi le CEMEA (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) ?

C’est une histoire de famille ! Toute ma  famille est passée par le Cemea : mon frère, ma cousine, …

Que penses-tu apprendre de ton futur public ?

Je pense tout d’abord que le partage se fera de part et d’autre. Je vais donner beaucoup aux jeunes mais recevoir beaucoup en retour de leur part. Mes attentes, être ce que les éducateurs ont été pour moi, un repère, une source de partage et des personnes empathiques !

Ali Abba
Coordinateur activités collectives

actualités

Voici venu le moment de la rentrée académique. Comme chaque année, le ballet a repris devant les écoles. Les librairies sont pleines de manuels scolaires et les filles de parents soucieux d’avoir tout le matériel nécessaire à leurs enfants s’allongent. Période importante pour nos enfants, c’est une...

Durant les activités de juillet, nous nous sommes rendus à la Ligue Braille qui se situe à la rue d’Angleterre, 57 dans la commune de Saint-Gilles. La Ligue Braille organise régulièrement des sessions de sensibilisation au handicap visuel avec des personnes aveugles ou malvoyantes. Nous avons...

Pour commencer cette nouvelle année en beauté, quoi de mieux que de se replonger dans la nostalgie du jour où l’on s’est tous quitté… Revivons ensemble cette journée de clôture. Pour ceux qui n’ont pas su être présent, nous nous sommes rendus fin juin à la Ferme Bouseval de Genappe. La journée à la...

Comme à chaque début d’année scolaire, nous essayons de rappeler aux parents des jeunes du secondaire ainsi qu’aux jeunes du supérieur la nécessité de remplir la demande d’allocations d’études dans les délais. La demande doit être introduite par le responsable légal lorsque le jeune est en...

Je vais vous raconter l’histoire de Zahidullah qui est suivi à notre permanence psycho-sociale depuis bientôt 1 an. Il a quitté l’Afghanistan à l’âge de 16 ans car les Talibans voulaient le « recruter ». Ils lui ont demandé de les rejoindre et lui ont dit qu’il pourra revoir son père s’il accepte...

Durant le mois de Mai, nous nous sommes rendus à la ferme du L’Orée du Bois. Dans le cadre, d’un partenariat nous avons proposé au groupe des Grands d’être au départ de la vie, c’est-à-dire de semer des graines, de prendre conscience de l’évolution de celles-ci et par la même occasion d’étudier le...