L'importance des activités racontée par Atila

31 Mars 2019

Bonjour, Atila peux te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Atila Demiral. J’ai 18 ans. Je suis à Inser’action depuis mes 6 ans. Je suis arrivé par le biais des activités dans les groupes des Castors, puis j’ai participé aux cours de natation pour finir avec le théâtre.
Je suis une formation chez les sapeurs-pompiers, à l’école des cadets ainsi qu’une formation d’animateur en plaine de vacances.
Quelle place occupe les activités dans ton quotidien ?
Pour moi, elles sont capitales. Elles occupent une place importante. Sur une échelle de 0 à 10, je dirais 11. Elles sont l’occasion pour moi de sortir d’une routine et surtout d’éviter certains endroits tels que la rue etc…

Qu’as-tu appris lors de ces activités ?
J’ai pu développer une autonomie, être responsable, le savoir-vivre, la sociabilité, utiliser un vocabulaire adéquat grâce notamment à certaines activités bien particulières telles que les camps, les vacances ou encore lors d’activités proposées durant l’année, les Hikes (longue marche, jeu d’orientation, jeux de nuit..). Chacune de ces activités m’ont aidé à être celui que je suis aujourd’hui.
J’ai découvert notre patrimoine culturel. Je suis passé de la théorie à la pratique, de la carte aux différentes provinces…
Je sais utiliser une boussole, lire une carte Ign, construire un camp de fortune, je sais allumer un feu de camp, …

Quel est l’évènement qui t’a le plus marqué ?
J’en ai un qui m’a particulièrement touché et je pense que je ne l’oublierai jamais. Un mercredi, alors que c’était mon anniversaire, personne ne me l’a souhaité un peu comme si tout le monde m’avait oublié.
Les éducateurs et les jeunes étaient de mèche, ils avaient préparé le local en vue de préparer la fête de mon anniversaire. Je me souviens que les éducateurs avaient fait semblant de punir quelques filles qui  d’habitude étaient calmes afin qu’elles restent exprès au local pour aider à décorer.
Après s’être défoulés, nous sommes revenus au local qui à l’époque se situait juste en face de chez moi à la rue Godefroid de Bouillon.
J’ai vu tout le monde d’un coup me chanter « Joyeux anniversaire …. », ma mère était présente, je m’en souviens, j’étais fier et super content d’être là. Je ne remercierai jamais assez les éducateurs et les jeunes pour cette surprise. 

Le mot de fin ?
Un peu plus haut, j’ai dit que j’ai entrepris une formation d’animateur en plaine de vacances. Ce n’est pas par hasard, elle est due à cette passion qui m’a été transmise par les éducateurs qui ont jalonné mon parcours qui ont su me soutenir, me recadrer et m’aider à avancer. A mon tour, je souhaite marquer le coup en étant un peu comme eux et être la génération de demain.

Merci pour cette interview et à très bientôt.

Ali

actualités

Le camp des grands entame son troisième jour. L'ambiance est bonne et tous nos jeunes sont motivés. Au programme: énigmes, défis, jeux de nuits, mais surtout amusement...

Bonjour à tous, Le camp des grands a débuté depuis quelques heures. Ils sont bien arrivés et tous mettent la main à la pâte pour installer les tentes. Au programme, et ce jusque dimanche 05, des jeux dans les bois, des énigmes, des constructions, des enquêtes,... Nous posterons régulièrement des...

Difficile parfois de mettre des mots sur un ressenti...de comprendre les forces qui nous habitent. Difficile de décrire la souffrance lorsqu’elle n’a pas de visage. Difficile de raconter ce que nous avons vécu lorsque nous n’avons vécu qu’à moitié et dans quelques dizaines de mètres carrés...

Ce mois-ci, j’ai décidé d’interviewer un des jeunes qui fait partie du groupe des grands de l’atelier. Sachant que nous nous trouvons dans une situation particulière, je voulais savoir comment se déroule le quotidien de certains de nos jeunes en période de confinement. Makram est né et a grandi en...

Chers parents, chers jeunes, Malgré ces temps difficiles, Inser'action garde le souci de mener à bien sa mission. En respectant, les recommandations gouvernementales, nous continuons à travailler de manière adaptée, c'est à dire en respectant la distanciation sociale. Nous travaillerons...

Le samedi 11 janvier 2020, nous nous sommes rendu à la salle de la rue de l’union pour initier les enfants au théâtre avec Nicolas, un animateur avec lequel nous avons déjà collaboré dans différents projets, qui s’occupe tous les jeudis avec Ali de l’atelier théâtre avec les jeunes qui y sont...