Comme le titre l’indique, je consacre l’article de ce mois de janvier à un de nos jeunes que nous avons inscrit en formation afin d’obtenir un brevet d’animateur en centre de vacances. Il s’agit d’un jeune qui a suivi nos activités depuis tout petit. Il est passé des juniors, aux grands en passant...

Comme je l’avais déjà écrit auparavant, nous avons envoyé plusieurs de nos jeunes en formation d’animateur et je peux vous assurer qu’ils sont tous revenus enchantés par cette expérience. J’ai revu Iman qui vient de finir son premier module et en trois mots : elle a adoré ! Alors, sans rentrer dans...

Dans le cadre de la permanence psychosociale, je rencontre un jeune qui hésite sur son orientation scolaire, il souhaite faire quelque chose de plus manuel et a comme projet de devenir chauffeur poids lourd. En collaboration avec sa maman nous avons réfléchi tous ensemble, je l’ai également...

Abdelmounaim en formation

31 Octobre 2020 31

Comme le titre l’indique, nous allons prendre des nouvelles d’Abdelmounaïm que nous avons inscrit l’année dernière à la formation du brevet d’animateur en centres de vacances.
Pour rappel, les jeunes motivés et intéressés par la formation d’animateur ont la possibilité de venir à la permanence pour y postuler. Nous organisons leur inscription et prenons en charge les frais liés à celle-ci après examen de leur demande et de leur motivation.
- Alors dis-moi, c’était comment le premier jour ?
- Le premier week-end, on était mélangé avec les 2éme années. De base, ils devaient organiser un grand jeu mais il y a eu un changement de plan. Ils ont alors créé des petits groupes avec des petits jeux. Les 2éme années prenaient 3 à 4 personnes de 1ère pour organiser des petits jeux, c’était comme une sorte de tutorat, les grands montraient aux petits ! Comme on était les nouveaux, nous étions le groupe des animés.
- Ah ça a l’air chouette, tu as bien aimé ?
- Oui ! Les animations que les responsables ont fait sont TOP, ils nous ont vraiment surpris avec leurs idées originales, les jeux de nuit étaient top aussi. On mettait en pratique les cours théoriques qu’on avait vu le soir même lors des veillées et on restait éveillé vraiment tard. C’était super !
- Donc tout est positif, rien ne t’a déplu ?
- J’avais choisi le menu végétarien mais ce n’était vraiment pas bon !
- Et le matin, c’était facile ?
- Non, on se réveillait à 7h et ce n’était pas facile, surtout qu’on allait dormir à minuit-1h. Mais le bon côté des choses est qu’on n’avait pas de moments creux. On était occupé tout le temps.
- Tu connaissais des gens qui ont suivi la formation cette année ?
- Non. Quand je suis arrivé à la gare du nord, j’ai vu le groupe de jeunes qui allait en formation mais je ne connaissais personne. Je me suis tout de suite mis avec 2 jeunes, on s’est super bien entendu depuis le début puis après on s’est mélangé aux autres.
- Est-ce que d’autres jeunes sont passés par une AMO comme toi ?
- Non, je ne pense pas, aucun de ceux avec qui j’ai discuté n’est passé par une ASBL.
- Ok, et donc avec le covid, que s’est-il passé ? Tu as pu faire ton stage ?
- Ah non, longue histoire. J’avais une date de stage qui a été reportée puis annulée. On m’a proposé un stage ensuite mais comme j’avais mon contrat étudiant à ce moment-là, je n’ai pas pu le réaliser.
- Et alors, comment se déroulera la suite ?
- J’avais le choix entre juste faire mon stage ou recommencer toute la formation mais vu que j’ai adoré et surtout parce que j’avais envie de rester avec le groupe que j’ai rencontré pour qu’on puisse ensemble animer les premières l’année prochaine, j’ai préféré refaire toute la formation.
- Wow chapeau ! Et à l’école, ça se passe comment ?
- Je suis en 6éme TT, éducation physique. Le masque est obligatoire mais en classe, si on respecte la distanciation sociale, on peut le retirer… C’est ce que je fais car je trouve cela insupportable de le porter pendant des heures. On n’est que 10 en classe et donc c’est facile de garder les distances. On n’a plus de pause de midi à l’école et lorsqu’on a une heure de fourche ou de libre, on doit sortir.
- Ok, et tu comptes faire quoi après ta 6éme ?
- J’aimerais étudier l’informatique !
- Ah oui ? Et donc pas d’animation ? Alors pourquoi ce brevet ?
- J’adore l’animation mais si j’ai fait éducation physique, c’est parce que je trouve que les études secondaires sont plus ludiques avec plus d’heures de sport par semaine. Mais l’informatique, c’est le métier de l’avenir…
- Je te souhaite beaucoup de chance et un brillant avenir ! À la prochaine !

Ahmed

Thèmatique(s)
Formations