actualités

Le 08 décembre, j’ai encadré le groupe des castors samedis avec Atila et nous sommes allés au centre sportif Mounier pour un atelier de danse en compagnie de Delphine. La danse est la passion de cette dernière et elle s’y connaît largement dans le domaine. Elle a réalisé quelques pas de salsa et de...

Ce mois-ci je vais vous parler d’une jeune qui fréquente Inser’Action depuis quelques années déjà. Coralie : Bonjour, peux-tu te présenter s’il te plait ? Sirine : Bonjour, je m’appelle Sirine et j’ai 12 ans. Coralie : Depuis quand fréquentes-tu Inser’action ? Sirine : J’ai fait partie de tous les...

Suite au projet de la réserve communale, l’apprentissage par l’art et la créativité, nous nous sommes rendus au Cinéma « Le Palace » avec les Juniors. Cette forme d’art, le cinéma, permet aux enfants d’apprendre certaines morales et valeurs au travers d’un film adapté à leur âge. Nous sommes allés...

Ce mois-ci je voulais vous faire part du témoignage d’une jeune de 19 ans que je suis et que j’accompagne dans le cadre de la permanence psychosociale : Y. a suivi un parcours scolaire normal jusqu’à sa troisième technique de qualification. Ensuite, elle a vécu des événements difficiles qui ont...

Il y a un mois, nous avons organisé la journée des montées. Lors de cette journée, plusieurs jeunes ont l’occasion de changer de groupe, car ils ont atteint l’âge requis et pour lesquels nous estimons qu’ils ont les compétences nécessaires pour ce changement de groupe. Voici le témoignage d’un...

Le 22 septembre a eu lieu la journée des montées. Cette journée est dédiée aux passages de groupe des enfants ayant atteint l’âge de passer au groupe suivant. Nous avons donc, chez les juniors, eu 3 jeunes qui nous ont quitté pour rejoindre les castors pour une nouvelle aventure. Et lors de cette...

« Olympiades d’étude solidaire » et découverte du nouveau continent

31 Décembre 2018

En ce début novembre, nous avons entamé un grand projet solidaire d’un mois avec un de nos partenaires, l’association « Actec » qui est une ONG belge créée en 1982 avec pour objectif de renforcer le rôle et l’autonomie des personnes défavorisées grâce à l’apprentissage d’un métier.
Le projet consiste en une récolte de fonds pour une école technique dans une des régions les plus délaissées d’Equateur ; Las Esmeraldas.
Plus nous étudions et plus nous récoltons…Les sponsors sont en effet prêts à transformer tous nos billets symboliques de 1€, obtenus après chaque heure de travail en école des devoirs, en argent comptant afin de les reverser au profit du lycée technique de L’UESMA en Amérique Latine.

A la veille des examens de fin d’année, chaque heure d’étude compte et pour ces élèves du bout du monde, chaque centime ainsi récolté apporte avec lui des possibilités d’une vie meilleure par l’accès à une formation qualifiante de qualité et à l’obtention des compétences techniques qui feront d’eux des êtres émancipés.

Dans ce cadre, nous avons eu envie d’emmener nos jeunes en voyage le temps d’une après-midi. De découvertes géographiques en histoire locale des habitants, de la culture locale à la vie de l’indigène, l’Amazonie et l’Equateur n’ont plus de secrets pour nous.
Nous avons en outre pu écouter le témoignage d’une petite fille de huit ans parlant des difficultés économiques auxquelles doit faire face sa famille habitant une région reculée du pays. Nous avons aussi vu les désastres qui ont déferlés sur ces terres au fil des dernières années…L’empathie embaumant nos cœurs et nos esprits, nous comprenons maintenant à quel point certains ont besoin de notre aide et la chance d’être épargnés par les caprices de la nature…
Sensibilisés aux désastres sismiques et climatiques ainsi qu’aux problèmes humanitaires sous-jacents auxquels ont dû faire face ces habitants, nous avons pu ensuite nous évader au cœur de la forêt pluviale d’Amazonie qui s’étire de part et d’autre de ce continent.
Richesse écologique, poumon de la planète, nous avons pu suivre des chasseurs au cœur de ce monde regorgeant de beautés naturelles, plus grand réservoir de vie au monde malheureusement menacé par la déforestation.

Déjà plus de 250 heures d’étude ont été récoltées pour une école esseulée, face au décrochage scolaire des jeunes allant aux champs travailler, aux dualités sociales et inégalités auxuelles doit faire face la région…une belle réussite en perspective !

Richard