Tous ensemble pour s'émerveiller

31 Mai 2018

Avec les juniors, nous nous sommes rendus au musée des enfants d’Ixelles. Nous avons pu découvrir l’exposition «S’émerveiller», la 16ème exposition créée par l’équipe du Musée des Enfants. Elle a pour thématique de comprendre notre corps et l’environnement qui nous entoure au travers de nos cinq sens. C’est pouvoir s’émerveiller des petites choses de la vie et montrer que l’enfant est acteur également dans la vie de tous les jours. Pourquoi se baser sur nos sens pour comprendre ces notions si complexes ?  Car il est important de découvrir en s’amusant et d’être émerveillé par ce qui nous entoure en laissant place à la créativité et l’imagination pour voir toujours plus loin.

Les enfants ont pu apprendre et découvrir d’avantage autour du jeu des éléments sur ces 6 chapitres : L’histoire, Le corps humain, Les rêves, La nature, la ville, le cerveau…
Les juniors ont pu jouer avec 5 machines qui illustraient les systèmes du corps humain et découvrir des boites à sens pour apprendre et développer leurs 5 sens. Les juniors ont pu se rendre compte que chacun de ces sens est indispensable en les ayant expérimenté séparément.
« La pièce des Rêves » les attendait où les enfants ont pu être enchantés de se retrouver dans cet univers remplis de lumière sous un ciel étoilé avec une musique douce et des poufs pour s’allonger. Chacun était intrigué par des saynètes illustrées en vitrine. Chaque enfant regardait une scène et se rendait compte que l’on montrait le rêve d’une personne et ils ont pu eux-mêmes, avec leur imagination, interpréter ces rêves et créer des histoires autour de ces saynètes. Chacun avait une interprétation différente et pourtant toute aussi magique l’une que l’autre ! Ils ont pu monter dans l’arbre des cauchemars et ont montré qu’ils peuvent dépasser leurs peurs et leurs cauchemars…
Les enfants ont pu s’intéresser à la ville en découvrant le monde du « Street Art ». Ce n’est pas comme on le pense des graffitis sur les murs, mais c’est de pouvoir s’approprier sa ville en étant tous acteur pour la rendre plus belle ! Ils ont pu habiller et décorer des poteaux de rue comme ils le souhaitaient et chacun en était fier ! Mais ils ont découvert d’autres « maisons » dans d’autres environnements… Ils ont pu entrer dans un igloo géant, un sous-marin, une tente d’aventurier pour revenir aux prairies près de chez nous …
Les juniors ont pu découvrir le cerveau à l’aide de petites portes à ouvrir qui contenaient des informations simples cachées sur le système nerveux. Les juniors ont pu être surpris et ne s’attendaient pas à ce que chaque action de leur corps soit commandée par le cerveau avant même de bouger !
Apprendre en s’amusant, en bougeant, en touchant, en voyant pleins de choses attractives … Que demander de plus ?
Emilie

actualités

Voici venu le moment de la rentrée académique. Comme chaque année, le ballet a repris devant les écoles. Les librairies sont pleines de manuels scolaires et les filles de parents soucieux d’avoir tout le matériel nécessaire à leurs enfants s’allongent. Période importante pour nos enfants, c’est une...

Durant les activités de juillet, nous nous sommes rendus à la Ligue Braille qui se situe à la rue d’Angleterre, 57 dans la commune de Saint-Gilles. La Ligue Braille organise régulièrement des sessions de sensibilisation au handicap visuel avec des personnes aveugles ou malvoyantes. Nous avons...

Pour commencer cette nouvelle année en beauté, quoi de mieux que de se replonger dans la nostalgie du jour où l’on s’est tous quitté… Revivons ensemble cette journée de clôture. Pour ceux qui n’ont pas su être présent, nous nous sommes rendus fin juin à la Ferme Bouseval de Genappe. La journée à la...

Comme à chaque début d’année scolaire, nous essayons de rappeler aux parents des jeunes du secondaire ainsi qu’aux jeunes du supérieur la nécessité de remplir la demande d’allocations d’études dans les délais. La demande doit être introduite par le responsable légal lorsque le jeune est en...

Je vais vous raconter l’histoire de Zahidullah qui est suivi à notre permanence psycho-sociale depuis bientôt 1 an. Il a quitté l’Afghanistan à l’âge de 16 ans car les Talibans voulaient le « recruter ». Ils lui ont demandé de les rejoindre et lui ont dit qu’il pourra revoir son père s’il accepte...

 

Durant le mois de Mai, nous nous sommes rendus à la ferme du L’Orée du Bois. Dans le cadre, d’un partenariat nous avons proposé au groupe des Grands d’être au départ de la vie, c’est-à-dire de semer des graines, de prendre conscience de l’évolution de celles-ci et par la même occasion d’étudier le...