Le moment ou jamais

31 Janvier 2018

Et voilà, 2018 est là. C’est donc le moment de… prendre des bonnes résolutions !

Les bonnes résolutions, c’est quoi ?

Une bonne résolution, c’est un contrat passé avec soi-même pour essayer de devenir une meilleure personne. Cela peut concerner le physique (arrêter de fumer, mieux manger, faire du sport), le mental (rire plus souvent, travailler sa gestion du stress), les finances…

A l’origine, c’est pendant l’Antiquité, à Babylone, que l’on a commencé à prendre des bonnes résolutions. A l’époque, il s’agissait de régler ses dettes et de rendre le matériel agricole emprunté ; une façon de consolider la société et de repartir sur des bonnes bases. Puis les romains ont repris cette pratique, et faisaient des promesses au dieu Janus. Cette tradition a perduré de l’époque antique jusqu’à nos jours.

Les bonnes résolutions, ça marche ?

D’après les sondages, nous serions 88% à… ne pas tenir nos bonnes résolutions. Et il y a deux types de personnes. Celles qui échouent parce qu’elles ont vu trop gros dès le début, et celles qui échouent parce qu’elles n’ont pas osé en parler, et n’ont donc pas eu le soutien de leurs proches, nécessaire à un changement profond. En effet, décider de modifier comment on se comporte, comment on agit, travailler sur quelque chose qui nous agace, qui nous irrite pour être plus en adéquation avec ses valeurs, c’est choisir une métamorphose importante, c’est décider de prendre sa vie en main. Sacré programme !

Alors on fait quoi maintenant ?

On prend des bonnes résolutions, mais que l’on sera capable de tenir ! On parle d’objectifs smart : Simple, Mesurable, Réaliste, Ambitieux et Temporel. Alors on évite de se dire que 2018 sera l’année où l’on se transformera en sosie d’un Victoria's Secret Angels, où l’on gagnera le salaire de Brad Pitt et où l’on partira vivre aux Bahamas.

Et si, au lieu de ça, on décidait d’être fier de ce que l’on est ? D’être fier de ce que nous faisons, de nos petits échecs comme de nos grosses réussites. D’être fiers de ce que nous sommes, de nos qualités comme de nos fêlures. D’être fiers de ce que nous avons construit, que ce soit un beau bulletin, une belle carrière ou une famille aimante.

On peut aussi prendre exemple sur nos jeunes, qui sont pleins de bonnes résolutions !

Sara : « Cette année je vais manger moins de bonbons. Attends, j’ai quelque chose d’autre ! Je vais mieux travailler à l’école »

Digdem : « J’espère que je vais passer une bonne année. Et aussi bien travailler à l’école. »

Yassine : « M’amuser et faire la fête. Et me reposer ! »

Aya : « Apprendre beaucoup de choses à l’école »

Anas : « Réussir mon CEB »

« You become what you believe (On devient ce que l’on croit) » - Oprah Winfrey

Estelle

 

http://www.lemonde.fr/m-moi/article/2016/01/01/l-ideal-est-de-ne-prendre-qu-une-seule-bonne-resolution-a-la-fois_4840820_4497945.html

http://www.slate.fr/story/15137/bonnes-resolutions-1er-an-pourquoi-perso...

actualités

Tous les mois, de septembre à juin, vous avez le plaisir (en tout cas, on l’espère) de recevoir le journal d’Inser’action. Mais comment ça marche, l’écriture du journal ? Suivez-moi, et découvrez les secrets d’Action Réaction… 1) Le choix des sujets Comme dans tout journal, la première étape, c’est...

Comme vous le savez, Inser’action propose tous les jours une Ecole des Devoirs qui s’adresse aux primaires comme aux secondaires. Mais savez-vous qu’en réalité l’Ecole des Devoirs existe depuis plus longtemps qu’Inser’action ? En 1987, Pierre Dandumont prend la relève de Philippe Stienlet qui...

Vous le tenez dans vos mains, il est là, tout nouveau, tout chaud, le nouveau format du journal d’Inser’Action ! Et oui, 2017 sera l’année du renouvellement pour l’AMO. Pas d’inquiétude, nous sommes toujours les mêmes, mais nous nous offrons un petit coup de frais. Nous avons travaillé avec Pierre...

Je m’appelle Ahmed TAZI. J’ai 27 ans. Je suis né au Maroc, à Fès. Après des études secondaires scientifiques et suite aux conseils de l’entourage professionnel de ma mère, je me suis inscrit à la Faculté de droit de ma ville où j’ai obtenu ma licence en droit privé (Bachelor en Belgique). J’ai pu...