actualités

Bonjour à tous, Ce mois-ci je vous propose de découvrir le parcours d’un jeune qui depuis longtemps fréquente notre école des devoirs. Je vous propose de suivre ensemble son parcours. L’adolescence…c’est une phase plus ou moins longue de notre vie que nous avons parfois tendance à oublier. Qui suis...

Nous l’avions déjà évoqué dans quelques-uns de nos journaux précédents : l’autorité est en berne… Pour résumer, nous pouvons dire que la société actuelle est sous le coup de la crise libertaire de mai 68, prônant les libertés individuelles, moins de devoirs et plus de droits. Les parents actuels...

Cette année, nous participons au projet du diagnostic communautaire initié par le Service de Santé Mentale Le Méridien. En effet, il y a 20 ans un diagnostic avait été établi afin de pouvoir adapter les réponses proposées correspondant à la réalité des habitants de Saint-Josse et de Schaerbeek...

Dans cet article, laissez-moi vous parler du camp que nous avons organisé à Basseilles dans la région de Tenneville à 136 km de Bruxelles. Il faut dire que nos jeunes connaissent bien la région, il s’agit de notre 3ème camp consécutif dans la région. Pour ceux qui ne connaissent pas les environs,...

Ce mois-ci je voulais vous faire part du témoignage d’Alexsadar qui m’a accompagné en cuisine lors du camp : Coralie : Peux-tu te présenter ? - Je m’appelle Alexsadar, j’ai 18 ans et j’ai grandi à Saint-Josse. Coralie : Peux- tu m’expliquer ton parcours à Inser’action ? - Je fréquente Inser’action...

Bonjour à tous chers jeunes, chers enfants et parents. Au XIIe siècle, tandis que les chevaliers s’affrontaient dans des tournois à la pointe de leurs épées ou de leurs lances pour faire valoir leur courage et leur bravoure, les poètes s’affrontaient dans des combats où, armés d’une plume, ils...

 

Bientôt les vacances

31 Mai 2019

Voici qu’arrive à grand pas le mois de juin, celui qui résonne comme un « Enfin l’été ! », avec son lot de jours ensoleillés, son ciel clair et ses températures estivales.
Pour certains c’est le mois qui fait rêver, pour d’autres c’est le mois le plus redouté de l’année.
Mais tous, nous avons déjà à l’esprit ce qui suit…les vacances d’été.
Lorsqu’on parle de vacances, on pense bien-sûr directement à « liberté »…mais que nous faut-il réellement pour jouir de ce mot tant chéri ? Une cape d’invisibilité, une panne d’internet, une grève ou juste un esprit tranquille… ?
La liberté n’est pas physique, ce n’est pas un objet que l’on peut rencontrer au hasard d’un chemin…
Regardons plus en détail sa définition ; « La liberté est un concept qui désigne la possibilité d'action ou de mouvement »… « La liberté s'oppose à la notion d'enfermement ou de séquestration. »… En philosophie, en sociologie, en droit et en politique, la liberté est une notion majeure : elle marque l'aptitude des individus à exercer leur volonté.
La vraie liberté c’est donc en partie de n’avoir aucun impératif à assumer ou d’avoir un choix libre de toute influence quant à ses occupations.
Quoi de plus gai que de pouvoir choisir à chaque instant ce que nous allons entreprendre ? Mais deux mois de liberté, est-ce concevable et réaliste lorsque nous devons rattraper de justesse une année scolaire, finir un travail de vacances en dernière minute ou nous attendre à étudier une 2e session d’examens pour septembre ?
Pour profiter réellement d’une liberté en vacances, c’est serein de notre réussite que nous devrions entamer le mois de juillet. Nous assurer un beau bulletin pour clôturer l’année scolaire de manière à « passer » sans redoublement, c’est très important pour avoir l’esprit tranquille et réellement savourer chaque instant passé à la plage, dans le désert ou sur sa montagne.
Car au regret, chaque minute à ne rien faire nous apporte son lot de sel et d’amertume.

Bien-sûr il est difficile d’aller travailler un jour ensoleillé, bien-sûr il est difficile d’étudier lorsque les autres courent au jardin…mais que sont quatre semaines d’étude intensives comparées à 52 semaines de « déjà vu » ?
Avoir fait de son mieux nous évite bien des larmes et du regret…

Il est toujours possible de réussir même dans une situation tendue ou délicate, même lorsque les derniers bulletins n’étaient pas « bons »…il faut juste s’en donner la peine et les moyens. Les heures d’étude ne sont jamais perdues et c’est le prix à payer pour être réellement libre en vacances.
Ici à Inser’Action, nous croyons en ces jeunes qui travaillent, qui révisent leurs examens et « qui en veulent ».

C’est quoi la fin de l’année scolaire pour vous les castors ?
Mohammed : C’est la fin de l’école et après il y a les vacances…
Yassine B : C’est la fiesta, on est libre !

Si tu devais mettre un nom sur la fin de l’année scolaire…à quel mot penserais-tu ?
Y : L’air, enfin.
M : C’est la fête !

Comment allez-vous étudier vos examens ? Vous allez faire des exercices, relire vos cours, recopier le plus important… ?
M : J’étudie à la maison et à Inser’Action, je vais lire beaucoup....Même si j’aime beaucoup dessiner, tant pis.
Y : Je vais prendre mes feuilles et puis étudier, étudier et étudier pour aller dans une nouvelle école pour être plus intelligent. Je vais m’aider du dictionnaire aussi.

Quelle matière est la plus facile pour toi et laquelle est la plus dure ?
Y : C’est la français le plus facile, les math c’est le plus dur parce qu’il faut compter, connaitre ses tables, les additions, divisions, multiplications et tous les bazars…c’est difficile
M : Le plus dur c’est l’histoire parce que ça fait mal à la tête, il y a trop de choses.

Qu’aimerais-tu faire à la place ?
M : Le dessin…
Y : De jouer…

Richard